blog

tout tout tout,
vous saurez tout sur le zafu, les coussins de yoga et de méditation

Comment choisir un zafu ? Comment bien s’assoir dessus ?
Quel rembourrage privilégié ? Vous trouverez toutes les réponses à vos questions dans cet abécédaire complet sur les coussins de yoga et de méditation.

En 26 lettres (et 3159 mots), faisons le tour de la botte des moines bouddhistes, qui surélève leur séant et leur niveau de méditation.
Autrefois épurés et en kapok, il existe aujourd’hui un vaste choix de zafus et autres coussins de méditation : bas, haut, demi-lune, en épeautre… à tous les prix aussi.

On vous explique tout pour y voir plus clair et pouvoir adopter, en toute sérénité,
votre futur allié bien-être.

A comme assis

La méditation assise est la plus courante car elle favorise l’immobilité, la concentration, le relâchement musculaire et l’alignement de la colonne vertébrale.

Le corps humain s’aligne naturellement lorsqu’il est vertical et en mouvement, aussi, la position assise, statique et prolongée, nécessite quelques ajustements.

C’est là que le coussin de méditation, traditionnellement appelé « zafu », entre en scène. En effet, le basculement des hanches opéré permet de respecter la cambrure naturelle au niveau de la 5e lombaire et ainsi d’activer le bon axe postural, c’est-à-dire le même qu’en station debout.

Pour atteindre cette bonne posture alignée sans forcer, asseyez-vous au 2/3 sur l’avant du coussin. Croisez les jambes. Les deux genoux doivent toucher le sol. Ces points d’ancrage protégent vos articulations de votre propre poids. Poussez le ciel avec la tête, enracinez-vous dans la terre avec les genoux. Méditez.

 

B comme bienfaits

Ce coussin confortable est conçu de façon à rendre l’assise du pratiquant plus facile et plus stable, tout en assurant une bonne tenue de la colonne vertébrale. Les bienfaits du zafu vont plus loin.

  • Il redresse le dos et active le bon alignement.
  • Il soulage les lombaires et les articulations.
  • Il élimine les tensions, les gênes et les crispations.
  • Il favorise le lâcher-prise et il libère l’esprit des pensées parasites.
  • Il permet de tenir la posture dans la durée.

C comme coussins de yoga et de méditation

Le coussin de méditation n’est pas une exclusivité de la pratique méditative. Son confort et ses avantages sont appréciés au yoga, discipline pour laquelle il a adopté le surnom de coussin de yoga, et où il revêt différentes formes. De nombreuses déclinaisons ont, en effet, vu le jour pour répondre à certains usages.

Faisons le point.

Le zafu est le coussin de méditation authentique des moines bouddhistes. De forme ronde ou ovale, il est à l’origine rembourré de kapok. Sa circonférence est plus large que le centre, celui-ci est parfois bombé et des plis ornent son pourtour. Ce coussin ferme s’utilise à plat ou sur la tranche. Au yoga, il est utile dans de nombreux asanas. Il se glisse sous le dos, les fesses ou les genoux.

Le coussin rond droit diffère légèrement du traditionnel zafu. Ce modèle s’utilise à plat. Ses bords droits libèrent de l’espace pour les pieds et les jambes. Disponible en différentes hauteurs, il est équipé d’une poignée de transport. On le trouve en kapok, parfois en sarrasin et souvent en épeautre, réputé pour son confort, sa stabilité et sa robustesse.

Le zafu demi-lune, en forme de croissant, apporte un soutien accru au niveau des hanches et des jambes. Le demi-zafu a des plis tandis que le fuzen n’en a pas. La version inclinée favorise une posture plus droite. Ce coussin s’utilise également à plat ou sur la tranche. C’est le coussin par excellence du restorative yoga. Il est toutefois moins polyvalent qu’un coussin rond. Léger et peu encombrant, il est facile à transporter.

D comme dos

La recherche de la verticalité est fondamentale en méditation. C’est pourquoi les coussins de méditation sont conçus pour donner une élévation supplémentaire, encourager le bon alignement postural et favoriser la connexion avec le ciel.

Cette posture droite est primordiale pour libérer le plexus solaire et adopter une respiration profonde, fluide et régulière. Un dos redressé aide à stabiliser le corps et (re)activer des muscles. Vous serez moins sujet aux crampes, aux courbatures et autres problèmes musculaires.

E comme épeautre

Les balles d’épeautre sont les enveloppes de la graine d’épeautre. Cette fibre végétale est souple, légère et gonflante. Elle ne se tasse pas, ne s’effrite pas. Le garnissage est aéré et très stable. Mémoire de forme naturelle, cette céréale assure un fort maintien. Elle a aussi des effets calmants et relaxants, ainsi qu’une bonne absorption de la transpiration.

 

F comme forme

Le coussin de méditation rond :

il existe un vaste choix de tailles, de motifs, de rembourrages. Le zafu fait partie des coussins de méditation ronds. Il se distingue par sa forme légèrement bombée sur le dessus et ses plis plats sur les côtés. 

Le coussin demi-lune :

cet accessoire est utilisé en méditation comme au yoga. La forme en croissant offre un support accru pour les hanches et les cuisses et libère un espace pour les pieds.

G comme gym douce

Les zafus sont de parfaits alliés pour vos séances de gymnastique douce, de tai-chi, de pilates, de core, de streching, ou encore pour des soins holistiques tel que le shiatsu.

H comme haut de gamme

Les meilleurs coussins de yoga sont réalisés par des artisans couturiers, en France, à partir de matériaux de bonne qualité, de matières naturelles, biologiques et résistantes.  Pour ces raisons, leur prix peut être plus élevé que celui de productions à la chaîne et délocalisées. Comptez entre 60 et 100 euros pour un coussin de méditation artisanal. 2 à 4 heures sont nécessaires pour donner vie à un zafu standard, 2 kilos de matière végétale. 

I comme ideal

Idéal pour les yogis, pour les adeptes de la méditation, débutants comme avancés. Idéal aussi pour les femmes enceintes pour soulager le bas du dos et le sacrum. Idéal pour les seniors pour pratiquer le yoga ou la méditation malgré des articulations fragiles, un dos abîmé ou une flexibilité limitée. Idéal pour tous les professionnels passant de longues heures au sol comme les conteurs, les masseurs ou les professionnels de la petite enfance. Idéal pour les parents pour jouer au sol avec leur bébé et leurs enfants. Idéal pour les enfants pour méditer ou pour jouer.

J comme joli

Destiné à la pratique du bien-être, votre coussin va probablement jouer un rôle dans votre décoration, une fois posté dans votre coin de méditation, votre salon ou votre chambre. Pensez au côté esthétique de ce nouveau venu dans votre cocon. Autant qu’il se marie avec vos goûts, vos besoins et votre intérieur. Deux en un, le coussin de méditation peut devenir un joli pouf d’appoint.

K comme kapok

C’est le rembourrage traditionnel des coussins de méditation. Le zafu en kapok est souple mais ferme, à l’image de l’expérience méditative qui doit être détendue mais rigoureuse. 

Cette fibre naturelle légère vient des cosses de graines d’arbres de la famille des Bombacaceae. Uniquement présent dans les forêts d’Asie, d’Afrique et d’Amérique du Sud, le kapok demande donc un long acheminement pour être valorisé en France. Les conditions de récolte sont, par ailleurs, peu régulées. Deux bonnes raisons de se tourner vers un zafu en épeautre, en millet ou en sarrasin.

L comme lotus

La méditation des origines se fait généralement en lotus, Padmasana en sanskrit. C’est la posture sacrée choisie par le Bouddha historique, Shakyamuni, dans sa quête spirituelle. Méditer assis, c’est faire le lien entre la terre (le matériel, les racines) et le ciel (la spiritualité).

Si le lotus est la posture idéale, il existe de nombreuses variantes selon votre morphologie, vos possibilités et votre élasticité : le demi-lotus, la posture birmane avec les jambes repliées sur les côtés, en seiza appuyé sur les genoux ou tout simplement en tailleur.

M comme méditation

Il y autant de méthodes de méditation que de pratiquants. Méditation collective ou individuelle, au son du OM ou de fréquences sacrées, en pleine conscience, Vipassana, Zazen, dans son salon, dans les transports en commun, dans un dojo, guidée ou non, la pratique méditative est infinie. Si les yeux sont le plus souvent fermés, certains maîtres préconisent les yeux mi-clos ou ouverts pour s’y adonner. Renseignez-vous et testez jusqu’à trouver la méthode pour méditer, les conditions, le rythme qui vous conviennent. Les cours de méditation, les stages et les retraites sont nombreux. Les applications de méditation et les chaînes Youtube se sont également multipliées et offrent des ressources intéressantes, parfois gratuites, pour trouver la paix intérieure. Retrouvez notre super sélection de 10 vidéos de méditation sur Youtube testées et approuvées. Courte, longue, douce, dynamique, spirituelle… il y en a pour tous les goûts.

N comme nettoyage

Il est conseillé de laver son zafu régulièrement. Pour cela, arrêtez votre choix sur un coussin déhoussable fermé par une fermeture-éclair ou une cordelette, et idéalement lavable en machine. Vous pouvez également brosser le tissu ou simplement passer l'aspirateur pour lui donner un petit coup d’éclat. S’il se tasse, n’hésitez pas à ajouter un peu de kapok, d’épeautre ou de sarrasin selon la garniture utilisée dans votre coussin. Imputrescible, ces céréales ne nécessitent aucun entretien particulier. Il est possible d’exposer la partie garnie à la lumière du soleil, qui aurait pour effet de raviver et regonfler la fibre. N’exposez pas la housse de coussin au soleil, sa couleur pourrait être détériorée.

O comme origines

Le zafu est un symbole du bouddhisme zazen. En japonais, « za » signifie siège et « fu » renvoie à la massette, une sorte de roseau évoluant dans les milieux humides. Selon la tradition bouddhiste, Bouddha aurait conçu son zafu à l’aide d’herbes sèches. Dans cette lignée, les zafus ont été remplis de kapok, très répandu en Asie. Une grande respect est conféré à ce coussin renvoyant à la vie de Bouddha. Avant de s'asseoir, les élèves du zazen saluent leur zafu, les autres participants et leur maître de méditation. Le zafu s’utilise et se déplace avec égard dans la salle de méditation.

P comme position, posture

Yogi débutant ou confirmé, néophyte ou adepte assidu de la méditation, vous le savez : la justesse de la posture est la clé. Il existe des postures statiques propices à la méditation, des postures dynamiques au yoga et dans les exercices du souffle du pranayamas. 

En méditation zazen, la « Position en sept points » tirée de Bouddha est celle préconisée.

1. Croisez les jambes en lotus ou toute autre position qui vous convient mieux pour canaliser les pensées.
2. Étirez le dos sans crispation pour éviter les douleurs, clarifier l’esprit et favoriser les flux d’énergie.
3. Alignez les épaules et gardez les coudes éloignés du corps pour laisser l’énergie circuler.
4. Inclinez la tête vers l’avant, le menton rentré pour bloquer l’agitation mentale.
5. Entrouvrez les yeux et regardez vers le bas. La vivacité de l’esprit est ici encouragée.
6. La bouche est détendue, la langue sur les dents supérieures pour réguler la salivation.
7. Placez les mains à quatre largeurs de doigts environ sous le nombril. La droite sur la gauche, les paumes vers le ciel, joignez les deux pouces. Ce triangle favorise la concentration. 

Q comme qualité

La qualité des coussins de yoga est variable. Il est conseillé d’investir dans un accessoire solide et fiable. Il en va du retour sur investissement mais aussi de la santé de votre dos et de vos articulations en générale.

Pour le remplissage, il est nécessaire que le coussin soit parfaitement rembourré, en matériau naturel et non synthétique. Les billes de polystyrène s’écrasent très rapidement, les billes plastiques sont trop dures.

Pour la housse, portez votre choix sur du coton et évitez toute matière synthétique sous peine d’être irrité, de glisser ou que le tissu ne se déchire. Et, veillez à ce que le coussin soit cousu correctement par un ou une couturière de métier. Une housse lavable est importante également.

 

R comme rembourrage

Un coussin en kapok ? Un coussin en épeautre ou en sarrasin ? Ferme ou moelleux ? Ces fibres végétales sont toutes trois réputées pour leur ergonomique, leur confort, leur stabilité.

  • kapok: garnissage traditionnel, cultivé en Asie, Afrique et Amérique du sud, convient mieux aux personnes souples du bassin.
  • sarrasin: s’adresse aux personnes peu souples, produit en France.
  • épeautre: pour tous les niveaux, durabilité exceptionnelle, contrairement au kapok, l’épeautre est cultivé en France. Facile à trouver localement et issu de filières biologiques, il est privilégié des créateurs de coussins soucieux de l’environnement.

N’hésitez pas à ajuster la hauteur de votre coussin et sa fermeté en ajoutant ou en enlever de la matière. Des ballots sont vendus séparément dans le shop Bien Bien.

S comme sarrasin

Les écales ou cosses de sarrasin sont les enveloppes dures de la graine. Elles sont particulièrement appréciées, car elles sont non allergènes et gardent la fraîcheur du fait de leur forme pyramidale laissant circuler l’air. Les zafus en sarrasin soutiennent fermement votre corps, tout en épousant ses formes.

T comme taille

La taille du coussin de méditation est très importante. Plus le coussin est haut, plus il sera aisé de croiser les jambes et de maintenir une position confortable.

Vous mesurez entre 1m60 et 1m70 ou vous êtes débutant, intermédiaire, moyennement souple ? Tournez-vous vers un coussin de méditation standard entre 15 et 17 cm.

Vous mesurez plus d’1m70/75 et/ou vous êtes très raide ? Il vous faut alors un coussin de méditation plus élevé, à partir de 20 cm de hauteur comme les grands zafus Bien Bien.

Votre taille n’excède pas 1m60 et/ou vous êtes très souple du bassin  ? Votre coussin de yoga doit être bas, d’une hauteur de 4 à 12 cm. C’est la dimension appropriée pour les enfants également.

Côté largeur, le coussin doit pouvoir accueillir votre fessier.

Une question ? Interrogez le fabriquant. N’hésitez pas à commander un coussin de yoga sur-mesure auprès d’un artisan. Contact Bien Bien.

 

U comme unique

Un coussin de yoga ou de méditation est personnel. Son choix s’effectue selon votre morphologie, votre souplesse, votre taille, vos goûts et votre discipline. 

Choisissez-le avec attention, prenez-en soin. 

V comme vert

L’art de la méditation et du yoga va de pair avec le respect de la planète. Dans cette philosophie, privilégiez une marque de coussins de yoga artisanale et écoresponsable. Les critères d’engagement doivent être les suivants : cotons certifiés, fabrication française, artisanale, matériaux d’origine naturelle, fournisseurs locaux et biologiques.

W comme waouh

Traditionnellement noir, le coussin de méditation prend des couleurs. Les coloris, les motifs, les textures se font plus joyeux et plus tendances. Qu’il soit monochrome ou plus original, choisissez un coussin qui vous inspire, qui vous plaît, qui résonne en vous, qui vous motive, qui vous procurent du plaisir, qui s’accorde avec votre personnalité. 

Certains apprécient un coussin noir et sa symbolique, d’autres ont besoin de pep’s et de caractère pour une pratique moins austère. 

X comme zafu XXL, coussin XXL

Les zafus existent en version maxi et mini pour s’adapter à chaque partie du corps et à votre morphologie.

Les grands zafus sont idéals pour les personnes de grande taille et/ou très peu souples. Plus élevé (20 cm minimum), ces coussins de yoga grand format leur offrent la hauteur nécessaire pour une posture du lotus parfaite.

Autre gabarit spécifique, le mini bolster de yoga est lui spécialement conçu pour être placé sous les cervicales et la nuque. Le rembourrage en fibre végétale est d’autant plus recommandé pour ce rouleau destiné à des parties du corps particulièrement fragiles.

Y comme yoga

En méditation comme au yoga, le coussin est d’un grand renfort. Il aide les yogis, novices comme experts, à tenir des asanas plus longtemps et à maîtriser des figures jusqu’ici irréalisables. Il favorise aussi les étirements et les ouvertures. Avec cet accessoire de yoga, le champ des possibles s’élargit et vous goûtez à de nouvelles sensations. Vous redécouvrez certaines postures et voyez votre pratique sous d’autres angles.

Avec un coussin bien choisi et bien utilisé, vous gagnez en précision, stabilité et sécurité dans vos mouvements. Tous les bienfaits du yoga sont intensifiés : souplesse, bien-être, gainage, ouverture des chakras et déblocages.

Z comme zen, zazen, zafu

Vie zen, mental zen, vacances zen. Mais qu’est-ce que le zen ? Le zen est un courant de méditation japonais inspiré de la vie de Bouddha Sakyamuni, il y a de cela plus de 2 500 ans. Né en Inde, le bouddhisme zen migre vers la Chine puis le Japon où il se développe en différentes écoles appelées sectes. Les plus connues sont Sôtô, Rinzai et Ôbaku. Notons que le mot « secte » n’a pas la même signification au pays du soleil-levant. 

Comme Bouddha, le zen recouvre une vie spirituelle, faite de sagesse et de recherche de l’éveil, cela lors de méditations profondes et assises. Cette posture est baptisée « zazen ». Elle est associée à l’emploi d’un zafu dont l’équilibre et le confort qu’il procure, facilite la méditation.

PETIT MOT DE LA  FIN

Vous savez tout sur le zafu. N’hésitez pas à jeter un coup d’oeil à notre collection de zafus et coussins de yoga en épeautre fabriqués en France, avec amour et respect de la planète.
Pour toute question, c’est par ici. Vous avez aimé cet article ? Partagez-le.

PARTAGER cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Auteur / Jade Lobato De Faria  / blabladotcom

La publication a un commentaire

Laisser un commentaire